26
Lun, Sep
1 Nouveaux articles

le Parti socialiste français pour le report de l’élection présidentielle au Congo

politique
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le Parti socialiste dénonce les obstacles mis aux déplacements des principaux opposants au président Denis Sassou-Nguesso, qui sont des atteintes de fait à leur liberté d’expression et d’opinion. Le président Sassou-Nguesso a organisé la surveillance des principaux opposants et imposé un état d’urgence qui semble objectivement peu justifié.

Lundi 7 mars 2016
Communiqué de presse
Maurice Braud, secrétaire national à l’International,
à l’Immigration et au Co-développement

République du Congo :
le Parti socialiste souhaite le report de l’élection présidentielle
 

La campagne de l’élection présidentielle anticipée prévue le 20 mars 2016 a été lancée dans un climat délétère.

Le Parti socialiste dénonce les obstacles mis aux déplacements des principaux opposants au président Denis Sassou-Nguesso, qui sont des atteintes de fait à leur liberté d’expression et d’opinion. Le président Sassou-Nguesso a organisé la surveillance des principaux opposants et imposé un état d’urgence qui semble objectivement peu justifié. Après avoir modifié la Constitution en 2015 pour autoriser sa réélection, il semble aujourd’hui considérer le simple exercice de droits démocratiques élémentaires comme des menaces à la sûreté de l’État congolais.

Le Parti socialiste demande aux organisations internationales concernées, particulièrement à l’Union africaine, à l’Union européenne et aux Nations Unies, d’user de leur influence pour obtenir le report de l’élection présidentielle. Le Parti socialiste redoute les conséquences d’un scrutin immédiat et il appelle solennellement à un dialogue inclusif pour poser les bases d’élections crédibles et transparentes.

Service de presse
Parti socialiste
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.