18
Mar, Jan
1 Nouveaux articles

Lettre aux Congolais d'André Milongo : programme présidentiel

lu pour vous
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

André Milongo fut candidat à la magistrature suprême pour un avenir meilleur de notre pays. Il a adressé en cette circonstance une lettre contenant le programme qu’il proposait. Ce programme s'articule en douze (12) points essentiels.


Lire ci-dessous la présentation

ou

Lire directement la Lettre (document Pdf)

La Conférence Nationale Souveraine (CNS) tenue à Brazzaville du 20 février au 10 juin 1991 est et demeure un repère de l’histoire contemporaine du Congo en ce qu’elle constitue une rupture avec l’ordre ancien caractérisé par la mauvaise gouvernance et la violence politique.

La Transition de 1991-1992 demeure une référence en ce qu’elle a inauguré avec succès l’ère démocratique par une gestion saine et orthodoxe de l’Etat et redonné aux Congolais la joie de vivre et d’espérer. Malheureusement cet espoir sera brisé par dix années de violence politique suscitée par des intrigues qui rappellent étrangement l’ère ancienne vomie par le peuple congolais à la CNS.

Aujourd’hui le Congo se trouve à la croisée des chemins. L’année 2002 est décisive à cause des consultations électorales. Il s’agira de choisir entre deux avenirs :

- soit la fatalité, c’est-à-dire un avenir déjà compromis à cause de l’usure de l’exercice du pouvoir qui a fini par consacrer l’impunité, la corruption, la gabegie en s’appuyant sur une politique du « tout sécuritaire » qui continuera d’engloutir d’importantes ressources financières. De plus la vie économique du pays se traduira toujours par des gesticulations acrobatiques dans le paiement des salaires aux fonctionnaires et de quelques mois de pensions par an, et surtout un abandon de la jeunesse à des vaines promesses;

- soit un avenir meilleur pour tout le peuple et pour les générations futures.

Son Excellence André MILONGO est candidat à la magistrature suprême pour un avenir meilleur de notre pays. Il vous adresse une Lettre pour vous révéler le programme qu’il vous propose autour douze (12) points essentiels ci-après :

1. Réorganiser l’Etat en :
- veillant au respect des lois et règlements ;
- mobilisant les agents de l’Etat pour le service public bien fait ;
- redonnant confiance aux agents de l’Etat par les avancements avec effet financier ;
- mettant fin à l’odieuse pratique de suivre son dossier dans les méandres des services administratifs ;
- supprimant les gouvernements et structures parallèles budgétivores et inutiles ;
- revalorisant et protégeant le patrimoine national.

2. Relever l’économie en :
- luttant courageusement contre la corruption ;
- maîtrisant l’inflation ;
- favorisant la création d’entreprises spécialement les PME/PMI ;
- prenant des mesures incitatives pour l’investissement domestique et étranger au Congo ;
- renforçant la convergence économique au sein de la CEMAC.

3. Assainir les finances publiques en :
- exigeant une gestion transparente et orthodoxe ;
- luttant contre la gabegie et les détournements des deniers publics ;
- déparasitant l’assiette fiscale de droits et taxes superflus ;
- redonnant au Trésor Public sa vocation première de Comptable du budget de l’Etat et de Caissier de l’Etat.

4. Développer les infrastructures en :
- créant et en entretenant les routes, ports, aéroports et chemins de fer ;
- mettant l’eau potable et l’électricité à la portée du peuple congolais.

5. Relancer l’agriculture en :
- créant un Fonds pour la promotion de l’agriculture ;
- encourageant les productions et les consommations locales.

6. Redresser le système éducatif en :
- revalorisant la fonction enseignante ;
- construisant l’Université ;
- encourageant le secteur privé confessionnel et laïc;
- diffusant les nouvelles technologies de l’information et de la communication spécialement l’Internet ;
- assurant la régularité du paiement des bourses d’études.

7. Améliorer le système sanitaire en :
- modernisant notre système de santé ;
- mettant en œuvre une politique de prévention efficace ;
- redonnant confiance aux personnels soignants ;
- favorisant l’accès des populations à des soins de qualité ;
- réhabilitant et en construisant des structures sanitaires.

8. Promouvoir les sports, les arts et les loisirs en :
- encourageant les associations et ONGs oeuvrant dans le domaine socioculturel ;
- créant des infrastructures socioculturels ;
- participant efficacement aux compétitions internationales.

9. Faire de l’emploi des jeunes une priorité en :
- favorisant une formation professionnalisée ;
- créant des centres d’apprentissage de métiers ;
- encourageant les entreprises par des incitations fiscales à créer des emplois.

10. Assurer la dignité des retraités en :
- simplifiant les procédures administratives pour obtenir le livret de pensions ;
- améliorant les conditions d’accueil ;
- versant régulièrement les pensions ;
- pratiquant une politique de proximité dans le paiement des pensions.

11. Promouvoir une Force publique républicaine en :
- appliquant les textes réglementaires pour une bonne gestion de cette Institution ;
- améliorant les conditions de travail et de vie des agents de la Force publique ;
- accordant une grande importance à la formation ;
- faisant participer la Force publique aux opérations de développement.

12. Régler la situation des sinistrés des guerres civiles depuis 1993 en :
-indemnisant les sinistrés selon des procédures qui seront soigneusement étudiées.

Projet pour la renaissance du Congo (Pdf)