18
Mar, Jan
1 Nouveaux articles

Anniversaire à plus d'un demi milliard de francs CFA...

potpourri
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les hautes instances du pays ont fêté le 70è anniversaire d'Antoinette Sassou-Nguesso, à Saint-Tropez, ce week-end. Comme il se doit.

Lu dans le journal " Metro "

Anniversaire à un million d'euros pour Antoinette Sassou-Nguesso

Le voyage de la polémique. Alors que le Congo est en proie à de graves problèmes de pauvreté, avec 3,6 millions d'habitants dont la moitié vit en dessous du seuil de pauvreté, les hautes instances du pays ont fêté le 70è anniversaire d'Antoinette Sassou-Nguesso, à Saint-Tropez, ce week-end. Comme il se doit.

En effet, d'aprèsNice Matin,c'est une délégation de près de 150 personnes qui a accompagné la femme du président congolais, lui-même impliqué dans l'affaire des "biens mal acquis". Au programme de ce fastueux anniversaire ? Shopping, dîners et boîtes de nuit. D'après les journalistes opposants au pouvoiren place, ce séjour aurait coûté un million d'euros.

Lire l'article en totalité 

L’anniversaire d’Antou sur la chaîne Canal Plus

A regarderà partir des 13e -14e minutes

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3351-c-le-petit-journal.html

On apprend dans ce reportage, à croire certains invités (une centaine ) que les conivives de Madame auraient reçu, en guise d’argent de poche pour le week-end, de 10 000 à 30 000 euros (soit de 655 000 FCFA à 1,9 million FCFA sachant que le smic au Congo est de 150 euros environ). C'est que Madame sait recevoir…

Dommage que Télé Congo n’ait diffusé, en guise d’image de l’anniversaire d’Antou que la visite de la « première dame » à l’orphelinat des « petites soeurs des pauvres ». Pauvre téléspectateur congolais...

Brève

Des cadeaux en veux-tu en voilà

Claude Guéant, l’ancien ministre de l’Intérieur de Sarkozy s’est approprié un tableau que lui avait donné en guise de cadeau le président ivoirien Alassane Ouattara.

Selon la loi française, Claude Guéant aurait dû remettre à l’Etat français, dès la fin de ses fonctions, ce cadeau qu’il a reçu en tant qu’officiel français, ce que l’intéressé n’a pas fait puisque le tableau en question trône toujours dans son bureau ainsi que l’a remarqué un média ivoirien qui a levé le lièvre.

Question qui concerne cette fois-ci les Congolais. Que sont devenus les cadeaux (montres et autres objets de diverse valeur) faits à Sassou par les chefs d’Etat étrangers depuis près d’un demi-siècle qu’il est au pouvoir ? On aimerait savoir où ce trésor, qui appartient au peuple congolais, est-il rangé. A Oyo ou quelque part dans une de ses nombreuses propriétés à l’étranger ?