03
Dim, Juil
0 Nouveaux articles

Dans la série des prisonniers politiques de Sassou à la UNE cette semaine, voici OKombi Salissa, ancien candidat à la supercherie présidentielle de Mars 2016 

Difficile de comprendre que l’auteur qui analyse la situation du Congo en vue d’une diversification des activités économiques ne s’étonne guère de l’écart entre la richesse produite et le niveau de vie de la population actuelle (une multiplication par 6 du PIB congolais, soit un accroissement de 500%, pendant que l’augmentation de la population congolaise était de l’ordre de 15%).

Où sont passés les Mathias Dzon, Claudine Munari Mabondzo, Clément Miérassa, Guy Brice Parfait Kolelas, Guy Romain Kinfoussia, Jean Itadi, Serge Blanchard Oba, Christophe Moukouéké, Charles Zacharie Bowao, Tamba … Que pensent-ils de cet accord paritaire qui consacre l’impunité et banalise les tueries dans le Pool ?

Dans votre discours du 28 novembre à l’université de Ouagadougou, puis dans un courrier officiel que vous m’avez adressé le 13 décembre, vous m’avez proposé de «contribuer aux travaux de réflexion que vous souhaitez engager autour de la langue française et de la Francophonie.»

Parfait Kolélas est à Paris voici quelques jours déjà, nous apprend-on. L’homme d’habitude discret et peu prolixe s’est, contrairement à son précédent séjour, montré au grand jour devant un parterre de courtisans triés sur le volet, dans une salle d’un hôtel de la banlieue Nord de Paris. 

Plus d'articles...