08
Mer, Déc
0 Nouveaux articles

Le programme « Expression directe des citoyens et des associations » du FRTDH suspendu !

politique
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

RFI - Au Congo-Brazzaville, le Conseil supérieur de la liberté de communication a demandé à la station privée Radio forum des droits de l'homme de cesser la diffusion de son programme « Expression directe des citoyens et des associations ». Un programme quotidien durant lequel des Congolais s'expriment à l'antenne sur les problèmes de gouvernance, de gestion ou encore de politique du pays. Lors des dernières émissions, certains ont eu des propos hostiles vis-à-vis de certains ministres, du président Sassou-Nguesso, et d'un projet éventuel de modification constitutionnelle pour son maintien au pouvoir.

Notre commentaire

Maître Maurice Massengo-Thiassé, administrateur de la Radio forum des droits de l'homme est également vice-président de la Commission nationale des droits de l'homme, un organe du pouvoir en place.

« Cela a été une grande surprise, car la liberté d’expression est garantie au Congo. On ne peut donc pas suspendre des gens qui s’expriment », a déclaré ce dernier après la mesure frappant l'émission.

Dans une récente communication, le président du Conseil supérieur de la liberté de communication, Philippe Mvouo, avait demandé aux médias congolais de cesser de faire tout rapprochement entre le Congo et le Burkina Faso où le président Blaise Compaoré a été renversé par la rue parce qu'il essayait de modifier la Constitution pour être candidat aux élections présidentielles de 2015. 

Ecouter ici les émissions de la Radio forum des droits de l'homme 

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS