12
Mer, Aoû
2 Nouveaux articles

Congrès du PCT : Sassou nommera-t-il son fils à la tête du parti en vue de lui succéder ?

politique
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Pendant que la crise « cisaille » les congolais, selon l’expression consacrée, le PCT tient, en grande pompe, comme prévu, son congrès, lequel a ouvert ses travaux le 27 décembre jusqu’au lundi 30 décembre 2019. Pierre Ngolo, secrétaire général du parti a été prié de remettre son tablier pour cause de cumul, au profit peut-être de Christel Sassou, ou du toujours jeune Pierre Moussa.

Si Sassou réussit à nommer son fils à la tête du parti, sans doute l’élection présidentielle prévue en 2021 sera reportée à une autre date pour permettre à ce dernier de se préparer à occuper le fauteuil de son père dans de meilleures conditions, car la crise financière dans le pays est appelée à s’amplifier en 2020.

En effet, en raison des crimes économiques commis et qui ont mis le pays à genoux, le dictateur, échaudé par l'exemple angolais, ne verrait, selon ses proches, pas d'autre successeur que son fils à la tête du pays pour pouvoir couler des vieux jours tranquilles. Mais on le sait : l'homme propose et Dieu dispose.

A lire

Pointe-Noire a toujours le blues malgré le pétrole qui coule à flots au Congo-Brazzaville

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS