REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris
25
Sam, Mar

politique
Typographie

Suite à la reprise hier sur notre site de l’article d’ « Afrique Education » intitulé  Le Falcon 7X du dictateur immobilisé pour factures de réparation non payées,  Monsieur Alain Regourd, qui y est cité, nous écrit pour apporter le démenti suivant, que nous publions,  en guise de droit de réponse.

Suite à la reprise hier sur notre site de l’article d’ « Afrique Education » intitulé  Le Falcon 7X du dictateur immobilisé pour factures de réparation non payées,  Monsieur Alain Regourd, qui y est cité, nous écrit pour apporter le démenti suivant, que nous publions,  en guise de droit de réponse.

 Vous avez fait paraitre le 5/01 un article titré : Le Falcon 7X du dictateur immobilisé pour factures de réparation non payées

 Par le présent, je vous informe officiellement que :

  • Equajet et/ou nos autres Ste apparentés  ne sont pas propriétaire d’un appareil de type Falcon 7X ou Falcon 50.
  • Nous n’avons jamais été le gestionnaire de ces appareil ni directement ni indirectement pour le compte de la Présidence du Congo
  • Ces avions n’ont jamais été loué et utilisés par Equajet ou par aucune Ste de notre groupe
  • Que la Ste Equajet n’a jamais eu et n’a pas d’actionnaires apparentés au Président et/ou a quelque autre personnalités et/ou a un prête nom quelconque.
  • Que la Ste Equaflight n’a jamais eu et n’a pas d’actionnaires apparentés au Président et/ou a quelque autre personnalités et/ou a un prête nom quelconque.

 En conséquence, l’intégralité des points de votre article nous concernant sont faux et diffamatoires (…)

Notre commentaire

Dont acte.

Mwinda sur Twitter

Facebook